Justice fiscale

Depuis 2019, les membres de Ressources en mouvement militent pour la justice fiscale, en collaboration avec d’autres alliés progressistes.

En 2020, nous demandons au gouvernement fédéral de mettre en place un impôt sur l’héritage et un impôt sur la fortune.

Signez la pétition !

Pourquoi réclamons-nous une justice fiscale ? 

1) Les inégalités : Les inégalités se sont considérablement accrues au Canada. Le pays abrite le cinquième des personnes qui détiennent la fortune nette la plus élevée sur la planète. Les 87 familles les plus riches possèdent collectivement 259 milliards de dollars — soit en moyenne près de 3 milliards de dollars chacune.

​2) Les services sociaux : Nous sommes en pleine urgence climatique. Des milliers de personnes dorment dans les rues chaque nuit. Et de nombreux Canadiens n’ont pas les moyens de s’offrir des soins dentaires, une assurance-médicaments et bien d’autres services essentiels.

​3) La justice fiscale : Nous savons que nous disposons de la richesse nécessaire pour financer les programmes et les services dont nous avons besoin. Mais en ce moment, elle se trouve dans les mauvaises mains. Les droits de succession et les impôts sur la fortune sont deux outils politiques qui peuvent réduire les inégalités, contribuer à financer les services sociaux dont nous avons besoin et créer l’équité.

Signez la pétition qui réclame une justice fiscale.

83123152_642604943154729_805324172786925

Foire aux questions

Qu'est-ce que Ressources en mouvement ?

Ressources en mouvement est une communauté de jeunes personnes fortunées ou disposant de privilèges de classe qui œuvrent à la redistribution des terres, de la richesse et du pouvoir.

Dois-je être riche pour signer la pétition ?

Non ! Cette pétition est pour tout le monde. En tant que jeunes qui avons vu de près la concentration des richesses, nous travaillons d’arrache-pied pour amener cette question à l’ordre du jour. Mais ce travail concerne tout le monde ! Si vous croyez à la justice fiscale, signez la pétition !

Qu'avez-vous fait jusqu'à présent ?

Dans le cadre de notre campagne, nous avons publié un communiqué de presse, lancé une pétition, diffusé une vidéo de nos membres revendiquant l’équité fiscale, parlé aux médias et nous avons publié plusieurs articles d'opinion (Toronto Star, Briarpatch Magazine, etc.).

Qui d'autre réclame la justice fiscale ?

Il existe de nombreux groupes progressistes qui réclament la justice fiscale, notamment :

 

Pourquoi un impôt sur la fortune ?

Les impôts existants n’ont pas empêché la concentration de la richesse entre les mains d’un petit groupe de personnes ultra-riches. (Dans ce pays, les 87 familles les plus riches possèdent collectivement 259 milliards de dollars, soit près de 3 milliards de dollars chacune en moyenne !)

 

C’est pourquoi nous avons besoin d’un nouvel impôt, destiné aux très riches. Un impôt sur la fortune ne toucherait que les Canadiens faisant partie des 10 % les plus riches et contribuerait à payer les programmes et services vitaux dont nous avons besoin, comme la lutte contre le changement climatique, l’assurance-médicaments et les soins dentaires.

 

Les sondages montrent que la plupart des Canadiens, tous partis confondus, sont favorables à un tel impôt. Signez la pétition.

Pourquoi un impôt sur l’héritage ?

En bref, tous les autres pays du G7 en ont un, sauf le Canada. Nous pensons que c’est une erreur. Les droits de succession contribuent à freiner le transfert de richesse d’une génération à l’autre, ce qui permet de réduire les inégalités et de financer les services sociaux nécessaires en même temps. Nous pensons que le Canada devrait être plus équitable. Et ce n’est pas juste quand certains enfants (comme beaucoup d’entre nous) commencent le jeu avec une longueur d’avance. Signez la pétition.

Quel niveau d'impôt sur la fortune réclamez-vous ?

Nous proposons que le gouvernement établisse un impôt progressif sur la fortune, commençant à 1 % pour les Canadiens dont la richesse se situe dans les 10 % supérieurs. L’impôt devrait comporter plusieurs niveaux, avec un taux maximum de 10 % par dollar pour les fortunes supérieures à 20 millions de dollars. Cet impôt exclurait les résidences principales.

À titre d’exemple, les Thomson, la famille la plus riche du Canada avec un actif net de 42,4 milliards de dollars, paierait environ 4 milliards de dollars en 2020 avec la nouvelle taxe. Vous pensez que la nouvelle taxe est discriminatoire ? Après la saison des impôts, il pourrait leur rester plus de 38 milliards de dollars — soit assez pour acheter plus de 43 000 maisons à Toronto — plus que ce dont une famille devrait avoir besoin.

Quel niveau d’impôt sur l’héritage réclamez-vous ?

Nous demandons au gouvernement fédéral d’établir un impôt progressif sur les successions qui touche 10 % des héritages les plus substantiels et qui augmente à un taux marginal de 55 % sur les patrimoines de plus de 7,5 millions de dollars.

Notons que 48 % des Canadiens s’attendent à recevoir un héritage. En moyenne, le montant de ces héritages est d’un peu moins de 100 000 dollars, un niveau qui ne serait pas affecté par ce nouveau prélèvement.

 

Qui serait touché par ces nouvelles politiques ? 

Les politiques que nous proposons toucheraient les personnes qui font partie des 10 % les plus riches — soit celles qui ont le plus bénéficié de la concentration des richesses ces vingt dernières années. En contrepartie, les recettes de ces impôts auraient des retombées positives pour tout le monde en finançant des logements abordables, de l’air respirable et des services de garde d’enfants gratuits. Signez la pétition.

Le matériel de campagne est-il disponible en français ?

Oui ! Nous avons une version française de la vidéo, de la pétition et du communiqué de presse.

Vous voulez participer à la campagne sur l’imposition des riches de Ressources en mouvement ? Contactez-nous en remplissant ce formulaire.